Comment acheter un logement moins cher ?

Comment acheter un logement moins cher ?

Est-il possible d’acheter un logement moins cher ? Plusieurs personnes semblent prétendre Non, parce que le logement ne sera peut-être pas à votre convenance. Mais, c’est une idée reçue. Ceci dit, il est possible de bien négocier le prix d’un bien et l’avoir à un prix plus abordable.

Le prix d’achat : un des critères déterminants

Entre 2001 et 2007, la flambée des prix ne favorisaient pas les négociations de prix. Les biens immobiliers demandés par les acheteurs avaient des prix bloqués. D’autant plus que, lorsqu’un vendeur donnait un prix au dessus du marché, cela se vendait très bien. De nos jours, les prix sont plutôt favorables d’autant plus que le rapport de force entre la demande et l’offre est plutôt flagrante.

En faisant appel à des agents immobiliers, ses derniers vous recommandent d’avoir une marge de négociation entre 5 et 10%. Lorsque la vente se fait entre vendeur et acheteur direct, le pourcentage de négociation est encore plus important. Il y a réellement une grande différence entre les prix demandés par les vendeurs et ceux des actes définitifs. D’après les sondages, les vendeurs donnent des prix non réalistes par rapport au marché actuel. Voici les étapes pour pouvoir acheter les biens pas chers.

Bien négocier le prix du bien immobilier

C’est une étape bien déterminante. Lorsque le bien vous intéresse, vous devez mettre tous les atouts de votre côté pour réussir à bien négocier le prix de vente du bien. Le vendeur s’attend sûrement à une négociation entre 5 et 10%. Avec une demande de plus en plus descendante, ce sont les acquéreurs qui ont la position de vente.

C’est à vous que revient la lourde charge de trouver les astuces pour réussir à acheter votre bien. Lorsque le vendeur accepte vos conditions, cela signifie que vous avez fait du bon travail. Tous les efforts réalisés pour avoir ce bien immobilier feront de vous le nouveau propriétaire. Mettez-vous en tête que chaque centime d’euros vous permettra de faire des économies sur les travaux à venir. Il y aura d’autres éléments à prendre en compte pour réduire de quelques euros le prix d’achat.

Réduire les frais d’acquisition

Les taxes que vous ne pourrez pas contourner, sont les impôts et taxes. C’est obligatoire de les payer à chaque transaction immobilière. Cela rentre bien évidemment dans les calculs du notaire. C’est lui qui est chargé de collecter les frais liés au droit de mutation pour l’État et les collectivités. D’ailleurs, il faut également payer le notaire pour ses services.

Néanmoins, sachez que le frais du notaire tiennent compte du prix d’achat du bien immobilier. Lorsqu’il s’agit d’un bien ancien, vous devez payer 7 à 8 % du prix de vente. Lorsque vous négociez bien le prix, vous réduisez le coût. Toutefois, lorsque vous passez par une agence immobilière, vous devez aussi négocier le prix des commissions. Toutes les agences immobilières fixent le prix de commission. Mais, vous pouvez aussi bien négocier le prix de vente en tenant compte de vos exigences.

La prochaine étape : trouver le financement à un meilleur taux

Si nous en sommes là cela signifie que vous avez bien négocié le prix de vente et celui des rais d’acquisition. Si vous êtes sur le point d’acquérir votre logement moins cher, il faut maintenant penser au financement.

Lorsqu’on souhaite avoir un financement pour un l’achat d’un logement, sachez que le prêt en question tient compte des frais de dossier, l’assurance prêt, les frais de garantie et les intérêts. Il y a de nombreux frais qui entrent dans votre prêt. Mais, il existe des solutions pour réduire fortement le coût si vous savez comment ils sont calculés. Maintenant, à vous de trouver la banque qui vous proposera les meilleures conditions de financement. Grâce à des comparateurs en ligne, vous pouvez comparer et choisir la banque qui répond le mieux à vos attentes.

3e étape : choisir le meilleur assureur emprunteur

Pour un financement, les frais d’immobilier et les frais liés au taux d’intérêt sont pris en compte. Ils peuvent représenter 50% du coût total de votre prêt immobilier. Donc, comme pour l’achat d’un logement, il faut négocier le taux d’assurance de prêt immobilier. La loi Lagarde permet de choisir un autre assureur que celui proposé par votre banque. Donc, vous pouvez comparer les devis grâce à un comparateur. Vous pourriez ainsi profiter de plusieurs milliers d’euros.

Voici quelques astuces pour payer moins chercher

Tous les points énumérés plus haut, peuvent vous permettre d’acheter un logement à moindre coût.

  • Vous pouvez passer par les ventes aux enchères. De nombreux biens immobiliers sont mis aux enchères dans toutes régions de France. Vous aurez donc l’occasion de faire une bonne affaire.
  • Vous pouvez avoir un bien en mauvais état et le rénover vous-même si vous avez les talents de bricoleur. De cette manière, vous faites plus d’économies.
  • Certains vendeurs sont contraints de vendre rapidement leurs biens à cause d’un divorce, une mutation ou d’une succession. De ce fait, ils peuvent vous faire de bons prix.

À priori, acheter un bien immobilier à des prix pas chers est possible. Il suffit de bien s’y prendre et baisser les prix. Qu’il s’agisse du prix d’achat, des frais notariés ou les frais liés au financement, vous pouvez faire quelques économies en comparant les devis et en négociant avec le vendeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer